Délégationde Nouvelle-Calédonie

L’ordi, c’est à Bibi !

Vous souvenez-vous de Brigitte, autrement dit « Bibi » ? Résidente au foyer Reznick de Nouville, à Nouméa, elle peint de jolis tableaux avec son pied gauche. C’est le seul outil dont elle dispose… Bibi ne parle pas, mais elle est volontaire, patiente, désireuse d’apprendre et de communiquer. Une bénévole s’en occupe depuis plus d’un an, assurant chaque semaine pour son élève des cours d’écriture et de lecture.

L’apprentissage

Imaginez Bibi, assise dans son fauteuil… Du bout du pied, elle se débrouille avec une multitude de petits papiers posés au sol. Sur chacun d’eux, une lettre, consonne ou voyelle, qu’il faut assembler avec d’autres selon une fiche modèle. Ainsi, elle compose des mots, de petites phrases, mais ce n’est pas facile. Un simple courant d’air et hop ! Tout s’envole !

Deuxième étape, les pièces d’un jeu de Scrabble… Là, c’est beaucoup mieux, merci Maryvonne ! Mais depuis le 10 juin dernier, tout a changé. Nous sommes au XXIe siècle que diable ! (Pardon ! « Grâce à Dieu », c’est mieux !) Bref, L’ordinateur est arrivé ! Merci Gérard !

Gérard est un bénévole qui rend service à bien des associations. C’est le roi de l’informatique et c’est lui qui a tout installé pour Bibi : un bel ordinateur équipé d’un clavier à grandes touches colorées, bien plus pratique à manipuler avec le pied… Une souris de belle taille avec, pour la même raison, une grosse molette sur le dessus.

Le coup de main d’une ergothérapeute

Mathilde, ergothérapeute au foyer Reznick, prend en charge Bibi de façon très professionnelle, et l’entraîne régulièrement au maniement de l’ordinateur. Sans elle, rien ne serait possible, c’est efficace et tout se passe bien. Bibi mets en route l’unité centrale, ouvre ses fichiers Word, travaille et enregistre le tout sans problème. Merci Mathilde ! À présent c’est une question de temps. Tous les jours, Bibi travaille seule et reproduit les fiches que lui prépare son professeur. De petites phrases, en lettres vertes pour les consonnes, roses pour les voyelles, et chaque semaine une nouvelle fiche est proposée. Cerise sur le gâteau parfois, une courte dictée. Que de progrès en quelques mois…

Un long chemin

À l’origine, en regardant l’émission télévisée « Des chiffres et des lettres », Brigitte s’entraînait seule, sans que quiconque ne s’en aperçoive. Elle connaît donc son alphabet en majuscules, mais il faut à présent l’assimiler en lettres minuscules. C’est ainsi qu’elle pourra vraiment apprendre à lire, puis à correspondre avec sa grande amie Clara ou avec son papa qui vit à Tahiti. Pendant les congés de Maryvonne, Éliane prend le relais et chaque semaine, Bibi sera accompagnée. Il faudra sans doute du temps, peut-être deux ans pour atteindre une pleine autonomie, à moins qu’elle ne nous surprenne encore tant les progrès sont rapides. En attendant, « l’ordi, c’est le pied ! » Pas vrai Bibi ?

Imprimer cette page

Faites un don en ligne