Délégationde Nouvelle-Calédonie

La sortie au phare Amédée

Le vendredi 13 novembre 2020, cent quatre personnes ont embarqué à bord du Mary Day Princesse à destination de l’îlot Amédée, au large de Nouméa pour une journée de détente préparée depuis un mois.

Au programme, détente, visite de l’îlot et du phare Amédée, banquet partagé et découverte des fonds marins en bateau à fond de verre. L’association Sea Shepherd France œuvrant pour la protection de la faune marine a été invitée afin de faire de la prévention. Nous avons été très heureux d’accueillir deux de ses bénévoles. Depuis octobre 2020, l’animatrice et l’équipe du Mary Day ont préparé l’excursion sur l’îlot Amédée. Les cent vingt-deux places offertes ont été proposées en priorité aux personnes suivies par les antennes du Grand Nouméa. Une trentaine de bénévoles ont été invités à compléter les effectifs afin d’encadrer la sortie et de partager un temps d’échanges et de rencontres avec les familles qu’ils suivent tout au long de l’année.

Sur le quai de la Moselle, dès le petit matin, les bénévoles se sont activés, notant la présence des différents participants et distribuant eau et petits biscuits salés afin que les visiteurs puissent tenir jusqu’au déjeuner.

Les membres de l’équipage ont remis des bracelets de couleur aux passagers indiquant à chacun le groupe dans lequel il était inscrit. Il y avait les bleus, les verts et les rose. Chaque équipe avait un créneau pour visiter en bateau à fond de verre.

Le Mary D Princess a ensuite pris le large pendant vingt minutes de traversée. Les membres d’une famille de l’équipe rose décrivent la journée : À 9h45, nous avons débarqué sur l’ile et choisi un emplacement près de la plage, puis avons visité l’îlot. Nous nous sommes rapprochés des deux personnes de l’association Sea Shepherd France qui nous ont aidés à nous installer. Après un bain de mer, nous avons profité des merveilles de la réserve de l’îlot Amédée pour voir des tortues vertes, des tricots rayés et des poissons. Puis ce fut le temps de la promenade en bateau à fond de verre pour admirer les fonds marins. Lors de cette visite guidée une bénévole de Sea Shepherd France et l’hôtesse du Mary D Princess ont expliqué la faune marine. Le capitaine et son guide ont permis aux visiteurs de voir des tortues, des poissons et un requin.

Au retour sur le quai, nous avons appris de l’association Sea Shepherd France, vouée à la protection des écosystèmes marins et de la biodiversité marine, l’importance de la prévention.

À 12 heures, l’heure du repas sonnant, nous avons partagé le repas, tous ensemble, les salades diverses, de poisson, de césar, de pommes-de-terre, du riz, du porc-au-sucre, du thon, des pâtes à la carbonara, des glaces et des fruits… Chacun a pu manger à sa faim et avec ceux qu’il aime.

Puis, nous nous sommes rendus au phare. Son ascension difficile, a valu la satisfaction d’arriver au sommet. Les visiteurs conquis, sont revenus des étoiles plein les yeux, le sourire plein les lèvres ; des liens ont été tissés.

Pendant la traversée en bateau une famille de l’équipe rose a partagé ses impressions :

"Mademoiselle Rose" a parlé de sa première expérience sur le bateau à fond de verre : « J’ai adoré. Si une autre occasion se présente, je n’hésiterai pas à revenir. L’animation était bien organisée. J’ai beaucoup appris durant cette visite. C’est important de savoir que les tricots rayés forment une espèce protégée et bizarre, de savoir que les poissons clowns sont hermaphrodites. »

"Monsieur Rose" a confié : « Il y avait tant de nourriture et de plats, que je n’ai pas pu tous les servir dans mon assiette. C’est agréable de manger avec les bénévoles qui nous aident toute l’année et de les voir dans un autre cadre. »

"Madame Rose" a décrit sa joie d’être arrivée au sommet du phare : « L’ascension était plutôt éprouvante, mais l’effort a justifié d’arriver au sommet. Le paysage est à couper le souffle et tellement magnifique qu’e j’en ai oublié mon vertige. J’ai pu prendre des photos. »

Quant à "Mamie rose", elle a passé une bonne journée et a rempli sa gourde d’eau salée pour en rapporter chez elle... en mémoire.

Voilà le récit des visiteurs du phare Amédée.

Les visiteurs du Secours Catholique remercient l’équipage du Mary D.

Imprimer cette page

Portfolio