Délégationde Nouvelle-Calédonie

Présentation de la délégation de Nouvelle-Calédonie

La délégation du Secours Catholique de Nouvelle-Calédonie est piloté par Jean-Yves LEMENANT, président, Daniel XOLAWAWA, trésorier (T), Brigitte BONNEFILS, T adjointe, Père Georges, aumôniers (A), Père Michel, A adjoint, ainsi que par Jean-François KERRAND et Dominique MILIE, respectivement, délégués Intérieur (Province Sud) et Extérieur (Nord et Iles de la N-C, Antenne de Wallis, Partenaires au Vanuatu). Malia ILOAI, secrétaire comptable assure de manière quotidienne, le suivi financier et les démarches administratives générales. Elodie AIMEE, animatrice de réseau de solidarité complète cette équipe.

La Nouvelle-Calédonie

La Nouvelle-Calédonie se situe dans l’hémisphère Sud, à environ 1 500 km de la côte Est, de l’Australie. Elle est constituée d’une île principale, la « Grande Terre », et de plusieurs ensembles d’îles plus petites, dont les îles Loyauté, à l’Est.

La Grande Terre est une île d’environ 400 km de long sur 50 km de large. Elle est traversée par une chaîne de montagnes qui s’étend sur toute sa longueur.

La population totale est d’environ 280 000 habitants, installés sur la bande côtière et notamment sur le Grand Nouméa. Les quatre communes du Grand Nouméa (Nouméa, Dumbéa, Païta et Mont-Dore) regroupent 1/3 de la population totale.

La population est assez jeune, 1/3 des Calédoniens ont moins de 25 ans. Elle est très diversifiée, en trouve des « Kanaks », des « Caldoches », des Européens, des Polynésiens, des Asiatiques, des Antillais...

En Nouvelle-Calédonie le coût de la vie est d’environ 30 % supérieur à celui de la métropole. De plus on remarque l’absence de nombreuses associations présentes en France métropolitaine. Il manque par exemple Emmaüs Solidarité, le Secours Populaire, les Restau du Cœur, Amnesty Internationale, la Chaîne de l’espoir... On remarque aussi l’absence de certaines aides ou allocations, pour n’en citer que trois, il manque le RSA, l’API et le complément familial...

La délégation de Nouvelle-Calédonie

Du fait de l’étendue du territoire, l’organisation et la logistique restent complexes et demandent une attention quotidienne. L’ensemble est géré depuis le Centre logistique qui abrite les bureaux de la Délégation et différents docks. Le centre de logistique se trouve au 8 rue Berthelot.

En 2018, plus de 4 800 personnes soit environ 1 700 familles ont été suivies par les bénévoles de l’association. 21% d’entre eux résidaient sur le Grand Nouméa. A cela s’ajoutent les 300 familles envoyées par les Assistantes Sociales du Grand Nouméa.

En complément des actions traditionnelles d’accueil, d’écoute, de dépannage dans l’urgence. La Délégation met également en place une dynamique d’accompagnement des familles, de suivi administratif et de lien avec tous les partenaires du réseau d’aides sociales. Cette action est rendu possible grâce au 42 antennes de proximité réparties sur toutes la Nouvelle-Calédonie.

Les 8 antennes de proximités du Grand Nouméa sont l’antenne ; de Tindu, du Banian, de Rivière Salée, de Vallée des Colons, de Païta, d’Auteuil , de Plum, et de Conception. Chaque antenne ouvre une fois par semaine pour accueillir les familles en difficultés de leur secteur.

Une antenne particulière agit au sein du Camps Est. Cette équipe soutien les prisonniers, en les visitant, en correspondant avec eux, en mettant en place des ateliers pour eux, et en leur fournissant des vêtements et des colis pour noël. Cette équipe soutiens aussi leurs proches en tentant une permanence d’accueil à l’extérieur de la prison. Grâce a cette permanence les visiteurs peuvent attendre l’heure de leur visite en étant abrités, soutenus et restaurés.

L’équipe des Jeunes de Hnathalo vient de finir de construire son centre hébergement. Le but de ce centre est de participer à la transmission des valeurs et aux partages de la culture Kanak. Pour ces jeunes lutter contre la perte des valeurs, c’est une façon de réponde à un besoin de la jeunesse calédonienne, et de lutter contre la délinquance juvénile. Leur objectif, c’est de permettre aux jeunes de rapprendre ou d’apprendre leur coutume, mais aussi de partager leurs repères avec ses jeunes, qui ont parfois perdus leurs équilibres.

Depuis le Cyclone Pam, le Secours Catholique agit également sous d’autre ciel, avec des actions internationales tournées vers notre plus proche voisin, le Vanuatu.

Imprimer cette page

Faites un don en ligne

La délégation

  • Présentation de la délégation de Nouvelle-Calédonie