Délégationde Nouvelle-Calédonie

Cyclone PAM

SOS Vanuatu

Très sévèrement touchés par le cyclone Pam, qui a dévasté l’archipel du Vanuatu le 13 mars, nos voisins vanuatais s’organisent, entre autres avec le soutien des équipes de Caritas Oceania, venues d’Australie et de Nouvelle-Zélande, et celui de la délégation du Secours Catholique de Nouvelle-Calédonie, en collaboration avec la Croix-Rouge.

SOS Vanuatu

publié en mars 2015

La délégation du Secours Catholique de Nouvelle-Calédonie gère sur place l’afflux de dons spontanément récoltés par la population, en collaboration avec la Croix-Rouge, tout en organisant quelques actions précises.

• Organisation d’une collecte sur les parvis des églises de Nouvelle-Calédonie, le mercredi 25 mars (appel de fonds et denrées alimentaires non périssables). La quête des Rameaux sera affectée au Vanuatu.

• La sécurité civile est mobilisée en associant le Secours Catholique, Saint-Vincent-de-Paul et la Croix-Rouge, qui a le leadership du collectif quant à l’envoi des dons au Vanuatu.

• La délégation du Secours Catholique se mobilise aussi indépendamment de ce collectif et notamment sur la communication médiatique (radios effectués et des interviews prévues, radio et TV).

• Une mission d’évaluation est en cours sur le diocèse de Port-Vila, menée par monseigneur Michel Calvet et Robert Le Borgne, responsable de l’urgence à la délégation, du mardi 24 au vendredi 27 mars. Un débriefing est prévu au retour. Le diocèse de Port-Vila n’est pas structuré en Caritas mais semble disposer d’un réseau d’acteurs coordonné par une commission des œuvres sociales diocésaine.

• Une réflexion est en cours pour un partenariat éventuel avec une agence pour le développement agricole.

• Une mission conjointe de l’armée française et de la sécurité civile est partie le 18 mars pour l’île de Tanna. Dans les semaines à venir, une autre mission pourrait être organisée avec la participation éventuelle de Robert Le Borgne et Dominique Millie (délégué du Secours Catholique pour la Nouvelle-Calédonie).

• Des habitants du Vanuatu qui ont participé au dernier voyage de l’Espérance de la délégation ont accepté de faire le lien sur place.

• Les aides collectées par le diocèse de Wallis-et-Futuna transitent par la délégation.

Rappel des précautions vis-à-vis des aides matérielles :
La présidente a expliqué que la délégation ne pouvait pas faire autrement. Le stockage se fait dans les docks (grands magasins de la délégation) avec étiquetage précis. Aucun envoi ne sera fait tant que de bonnes conditions de distribution ne seront pas réalisées, en collaboration avec la Croix-Rouge.

Imprimer cette page

Portfolio