Délégationde Nouvelle-Calédonie

Soutien aux victimes du cyclone Oma

« La vie ce n’est pas d’attendre que l’orage passe. C’est de savoir danser sous la pluie. » Sénèque

Soutien aux victimes du cyclone Oma

publié en mars 2019

À la suite du phénomène météorologique Oma, le Secours Catholique s’est mobilisé, les bénévoles se sont organisés. Et les dons des Calédoniens ont afflué en masse.

En ce 11 mars 2019, voici une rétrospective des actions effectuées par nos équipes :

ÉTAPE 1 : L’ÉVEIL

Du dimanche 17 février au jeudi 21 février :

  • Présence du phénomène Oma en Nouvelle-Calédonie, à l’état de cyclone tropical.

Lundi 18 février :

  • Récapitulatif des moyens avec un listing des équipes disponibles et du matériels stockés pour les urgences (matelas, bâche, caisse à outils… )

Lundi 25 et mardi 26 février :

  • Présence du phénomène Oma, en Nouvelle-Calédonie, à l’état de dépression subtropicale.

ÉTAPE 2 : LE CONSTAT

Du mercredi 20 février au mardi 26 février :

  • Après la levée des alertes le 20 février à 6 h 30 ; les équipes présentes sur les communes touchées se sont très vite activées pour établir un premier constat.

Du mardi 26 février au jeudi 28 février :

  • Le responsable en charges des équipes du Nord s’est par la suite rendu sur place pour établir un constat général.

ÉTAPE 3 : LES COLLECTES

Du 21 février au 5 mars, L’ensemble des équipes du Secours Catholique de la Nouvelle-Calédonie se sont mobilisées pour collecter des denrées alimentaires, des semences et des vêtements.

Au niveau de la Vallée-du-Tir, le point de collecte est resté ouvert tous au long de la période de récolte. En plus de cela deux journées de sensibilisation et de collecte ont été organisées à la place des Cocotiers : le 24 février et le 2 mars.

Dans le Nord, les équipes ont ouverts des points de collecte de proximité à Koné, Poindimié, Canala, Hienghène ect…

Aux Îles, les équipes de Lifou et de Maré ont envoyé des boutures et des semences dès que les transports maritimes et aériens ont été rétablis.

ÉTAPE 4 : LA GROSSE VAGUE DE DISTRIBUTION

Ce sont plus de 3 tonnes de riz, 120 kg de farine, 5 000 tiges de patates, 50 kg de boutures de manioc, 3 palettes d’eau qui ont transité entre les mains de nos équipes. À cela s’ajoutent la vaisselle, le linge et les 40 matelas neufs...

Un grand merci aux Calédoniens qui ont prouvé qu’à tous, on peut tout !

Imprimer cette page

Portfolio