Délégationde Nouvelle-Calédonie

Une nouvelle équipe à Thio

C’est au Conseil pastoral paroissial (CPP) de Thio Mission que la décision de créer une nouvelle équipe dans le secteur de Thio a été prise, il y a quelque temps déjà. Cette équipe est désormais opérationnelle. Bienvenue donc à Salomé la responsable, Guylaine la secrétaire, Carmelle, Clothilde et Lydie, qui d’emblée vont s’attaquer à un défi ambitieux : le « projet de délégation ».

L'équipe de Thio : tout le monde était là pour une matinée studieuse !

publié en mars 2013

« Je croyais avoir choisi le plus facile… »

Il s’agissait ce samedi de la deuxième réunion organisée par Dominique, délégué du Secours Catholique de Nouvelle-Calédonie, pour présenter la mission globale de l’association, ses orientations et ses méthodes.

« En choisissant cette activité à la demande du CPP, je croyais prendre le plus facile, s’exclame Salomé. Accueillir le camion de temps en temps et distribuer aux gens… » Mais, comme le souligne Dominique : « Même si nous assurons cette mission, hélas indispensable, ce n’est qu’une toute petite partie de ce que doit mettre en œuvre une équipe motivée, après analyse des problèmes rencontrés par les personnes en difficulté… »

S’attaquer aux causes de la pauvreté

« Le Secours Catholique a beaucoup évolué, explique Dominique, la distribution n’est plus une priorité et, en tant que service d’Église, nous devons nous organiser pour répondre au mieux aux vrais problèmes des populations du secteur, en nous attaquant aux causes de la pauvreté, plutôt qu’en corrigeant ses effets… »

Si une personne a faim, on peut lui offrir une igname ou un poisson, mais il vaut mieux s’organiser et réfléchir avec elle pour qu’elle se donne les moyens de planter et de pêcher, pour qu’elle prenne elle-même son problème en main avec notre appui.

Présents tous les deux ce jour-là, les délégués formulent et reformulent leurs propos à tour de rôle pour répondre aux questions et relancer le débat. Quels sont les problèmes à la mission, à la tribu, au village ? Quelles situations de pauvreté avez-vous rencontrées ? Les réponses fusent :
- Le vieil homme isolé qui ne bouge plus ;
- Le jeune qui boit et qui fume le cannabis ;
- Le chômeur qui n’a jamais travaillé, celui qui n’a aucune formation ;
- Les bacheliers qui reviennent en tribu sans projets d’avenir ;
- Les bingos [1] clandestins ;
- L’habitat précaire…

Finalement, les jeunes bénévoles savent très bien de quoi il retourne dans le secteur et tout cela donne matière à réflexion pour ce futur projet de délégation. Nous y reviendrons.

Accueillir, écouter, orienter

Le point étant fait pour les grandes lignes, avançons ici à petits pas. Notre nouvelle équipe a besoin de soutien pour s’implanter, être reconnue et appréciée. Dans un premier temps, l’équipe est là pour accueillir et écouter, puis informer et orienter.

Aux questions des bénévoles, qui seront aussi celles des personnes accueillies, il faut apporter des réponses simples et baliser des pistes pour rendre le chemin plus facile.

Par exemple :
- Les services sociaux existent, connaissez-vous les coordonnées de l’assistante sociale du secteur ? Ses jours de permanence ?
- Le point sur les allocations familiales de solidarité (AFS).
- Si quelqu’un demande des tôles pour sa cabane, veillez plutôt à l’accompagner pour une demande de logement social.
- Une kermesse, au-delà du simple appel de fonds, est un temps de rencontre et d’échange pour « être en fête » avec les populations. C’est également un moment pour informer.
- La solidarité, c’est une organisation, mais aussi un échange pour permettre à tout le monde de participer : le camion qui apporte meubles et matelas peut rentrer à Nouméa avec ignames et bananes…

En bref, une journée constructive. Notre nouvelle antenne est en mesure, dès maintenant, de se faire une première expérience de terrain qu’elle pourra partager, dans quelque temps, en participant à la formation « accueil-écoute », traditionnellement proposée à tous les nouveaux bénévoles. À bientôt !

[1] Jeu de hasard proche du loto.

Imprimer cette page

Faites un don en ligne